Géraldine Rouch

« Je suis arrivée en 2009. Entre temps, j’ai passé quelques années à l’étranger. Je suis à mon compte au sein de l’écurie Angot avec un barns de 10 boxes. J’ai mon activité, mes propres chevaux avec une partie commerce et une partie valorisation. Ceci dit, il n’est pas exclu que je monte des chevaux de Cédric ou Eugénie destinés au commerce, lorsque l’occasion ou le besoin se présente. Donc oui, de ce coté-là nous travaillons en totale collaboration. »

10501688_911455695547047_6861116490339286386_n.jpg

L’anecdote :

« J’ai réussi à faire une bonne chute entre le moment où je sortais de la carrière et où j’arrivais au barns de Cédric, -c’est là où j’avais mes chevaux à l’époque-. Bon, j’ai fais une sacré chute, j’en ai perdue une dent… Je me souviens que Cédric, en me voyant a failli tomber dans les pommes sauf que c’était lui qui devait m’emmener aux urgences. Autant vous dire que je n’étais pas sûr qu’il m’amène à bon port (rires) ! »

Julien Alexandre

« J’ai 22 ans. Je suis arrivé ici en février 2016 et je suis le cavalier maison – jeunes chevaux du Haras de Lasca. Je travail principalement les chevaux de Cédric pendant ses absences en CSI et j’en saute aussi pas mal. Mon travail est de gérer leur entretien physique (musculaire) et mental (moral). Je m’occupe aussi de monter certains chevaux de propriétaires destinés au commerce. Concernant les jeunes chevaux, je suis chargé de les faire évoluer dans les meilleures conditions pour que Cédric puisse les récupérer et commencer le grand sport avec. »

44819328_1919883978092428_4601524155869822976_n

L’anecdote :

« A chaque fois que je rentre de vacances, le lundi, je me prend une Georgette sur le premier vertical et le pire c’est que Cédric est présent à chaque fois (rires) ! »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑